Oeuvres Street art

Une Nation sous vidéo surveillance

En moyenne, un Londonien est filmé 300 fois par jour. De quoi avoir envie de communiquer sur cette question délicate. C’est le cas de Banksyqui réalise en 2007 sa plus imposante création à proximité de l’une de ces caméras.

Le graffiti, haut de six mètres, « ONE NATION UNDER CCTV » (Une nation sous vidéosurveillance), réalisé fin avril à Londres sous une caméra vidéo, aurait été exécuté derrière une bâche de travaux publics. Banksy fait la critique d’une société filmée en permanence et se veut le défenseur des droits à la liberté individuelle.

En ajoutant le policier à son graffiti, c’est avec beaucoup d’ironie qu’il se moque des autorités et de leur impuissance, puisqu’ils ont recours à la caméra. Le conseil municipal londonien touché par la critique, décide de faire effacer ce graffiti qui dénonçait la généralisation de la vidéo-surveillance à Londres. D’après le conseil municipal, cette décision servirait d’exemple aux autres street artistes, qui n’ont pas le droit de peindre les murs de la ville sans autorisation.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s