Artistes

Qui est Banksy?

Son identité n’est pas connue avec certitude, car l’artiste désire rester anonyme. Le public n’a jamais vu son visage. L’artiste anglais s’appellerait Robin ou Robert Banks, et serait né en 1974 ou 1978.

Banksy est un artiste très engagé, qui utilise l’espace public comme moyen d’expression. Il réalise des graffitis, des pochoirs, des sérigraphies, mais aussi des peintures et des trompe-l’œil. Ces œuvres présentent des slogans percutants accompagnées d’un sens de la satire et de l’ironie qui amène le spectateur à réfléchir. Bansky est pour la liberté, la justice, contre la guerre et toute forme de conflit. Anticapitaliste et pro liberté, il est reconnu comme le graffeur le plus célèbre d’Angleterre, et depuis ses premiers pochoirs, comme une véritable icône de l’art urbain. Il commence à la fin des années 80, chez lui, dans la banlieue de Bristol, à taguer les murs de la ville. Fasciné très tôt par le graffiti, il lui accorde un rôle contestataire, et voit à travers lui une manière de se faire entendre malgré tout, de manifester et de contester sur un espace libre, le mur.

Sur son site, bankzy.co.uk, Banksy explique d’où vient sa fascination pour le graffiti. Il raconte comment un certain George Davis, a été convaincu à tort d’avoir braqué la caisse des dépôts d’Ilford. Un de ses amis proches, Peter Chappell, lance la plus grande campagne de graffitis jamais vue en Angleterre.

Pendant plusieurs mois, le slogan «GEORGE DAVIS IS INNOCENT» est tagué sur d’innombrables murs, tunnels et ponts de Londres. Puis, la veille d’un match très attendu entre l’Angleterre et l’Australie, ils creusent ensemble des trous sur le terrain de football, les remplissent de pétrole et peignent en énormes lettres blanches sur les murs des gradins «Désolé cela devait être fait, car Georges Davis est innocent». Alerté, le ministère de l’intérieur ordonne alors une contre-enquête. Innocenté, Georges Davis est libéré après deux années de prison. Le graff «GEORGES DAVIS IS INNOCENT» exprime la colère, la lutte pour la justice, le refus, la contestation, qui est l’énergie première du graffiti.

Quelques années plus tard, Banksy fait un bond qualitatif et expressif, en passant du bombage colérique au pochoir, du tag à la peinture de rue. Il transforme la ville en son terrain de jeu, sa propre galerie où exposer ses œuvres antimilitaristes, afin de dénoncer le capitalisme, la société de consommation, de lutter contre la guerre, de manifester pour la liberté individuelle et la justice. «Comme je ne savais pas bien manier la bombe de peinture, j’ai commencé par découper des pochoirs. Au fond, le fait de taguer est avant tout une question de reconnaissance. La moitié de la ville peut t’appartenir si tu griffonnes ton nom dessus».

Le film documentaire «Exit through the gift shop», est justement dédié à l’artiste anglais. Thierry Guetta, raconte l’histoire du street art ; cette corrélation entre la gloire, l’argent et le vandalisme, à travers des images inattendues de maîtres du graffiti, les vandales les plus infâmes du monde, peignant leur colère sur les murs de toute une ville.

Le film est une belle réussite, tour à tour choquant, drôle et absurde, il tient en haleine le spectateur. «Exit through the gift shop»  est probablement le film d’art le plus provocateur de tous les temps.

 

 

 

3 thoughts on “Qui est Banksy?

  1. Pingback: Londres, une nation sous vidéo surveillance | Street' Art Magazine

  2. Pingback: Banksy, au nom de la liberté! | Street' Art Magazine

  3. Pingback: Street' Art Magazine

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s